cache cache cache cache
Photo: image entête
diminuer la police
taille d'origine de la police
augmenter la police

Une source intarissable d’imagination et d’innovation

Photo : Sylvain Giguère

MIRA, à l’instar du Québec, est une source intarissable d’imagination et d’innovation.

Lorsque j’ai fondé MIRA en 1981, j’étais convaincu que je détenais une recette infaillible pour venir en aide aux personnes atteintes de troubles importants de la vue.

À l’époque, il n’existait aucune école canadienne de chiens-guides pour aveugles. MIRA fut dont la première école à voir le jour à Ste-Madeleine, au Québec. Pour bénéficier d’un chien-guide avant 1981, il fallait s’adresser à des écoles américaines. Cependant, ces dernières ne dispensaient aucun service dans la langue de Molière.

L’aventure MIRA a commencé quand j’ai reçu l’appel d’une amie à l’emploi de l’Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB). Cette dernière voulait que je jette un coup d’œil sur les agissements erratiques d’un chien en provenance d’une école américaine. Je m’y connaissais certes en comportement canin, mais pas du tout en mal voyance ou en cécité. C’est donc avec réserve que j’ai rédigé mon rapport. Le chien était visiblement confus et mal adapté aux conditions climatiques de notre magnifique mais pas facile province, particulièrement en hiver.

Envoûté comme Ulysse le voyageur, j’avais enfin trouvé une raison pertinente pour demander à mes chiens de laisser de côté leur réalité de chiens pour se consacrer au service des humains maltraités par Dame Nature.

MIRA, à l’instar du Québec, est une source intarissable d’imagination et d’innovation : " Les barrières que l’on voit sont celles que l’on peut sauter. Les infranchissables, on ne les voit pas ! "

En 30 ans, MIRA a collectionné les premières. Première école canadienne de chiens-guides pour aveugles, la seule et unique école francophone en Amérique du Nord, première et unique école au monde à donner des chiens-guides à des jeunes de moins de 15 ans. Première école à avoir développé la première race hautement spécialisée dans le domaine du chien-guide et du chien d’assistance.

MIRA, c’est 30 ans d’amour et de passion à concocter une recette qui nourrit les oubliés de la grande Dame.

MIRA vous appartient. Elle fait partie du patrimoine québécois. Puissiez-vous la soutenir et la protéger pour moult 25 ans à venir.

Éric St-Pierre, O.C. Président-directeur général et fondateur Fondation MIRA

Biographie

Éric St-Pierre est né à Mont Saint-Hilaire, Québec, le 2 août 1947. Il est le fils de Raymond et Blanche (née Messier) St-Pierre et père d’un enfant, Nicolas.

Il a toujours été passionné par les chiens. Dès l’âge de sept ans, Éric entraînait les chiens de la ferme familiale en utilisant les techniques apprises auprès de son père ; il était alors bien connu dans le voisinage pour aimer la compagnie des chiens.

En plus de son amour pour les animaux, Éric nourrit aussi une passion pour la musique ; il chante, joue de la guitare et du piano. Après quelques années dans le domaine du spectacle, il décide de se réorienter dans le domaine de l’entraînement canin.

Éric a suivi quelques cours, puis, il a commencé à entraîner des chiens de garde et des chiens renifleurs. Après quelques années de travail avec ces chiens, il a reçu l’appel d’un ami travaillant à l’Institut Nazareth et Louis-Braille qui lui demandait de l’aide ; même si le domaine des chiens-guides ne lui était pas familier, sa facilité à communiquer avec les chiens lui avait valu une bonne réputation. Éric a contribué à aider une personne ayant une déficience visuelle à s’adapter à sa nouvelle vie avec le chien-guide qu’elle venait de recevoir d’une école américaine. Cette expérience a changé sa vie.

En 1981, guidé par la passion pour les chiens et sa volonté d’aider les gens souffrant de déficience visuelle et d’incapacité physique, Éric Saint-Pierre a fondé le premier centre d’entraînement francophone pour chiens-guides au Canada.

Dévoué à la santé et au bien-être des chiens d’assistance et attentif aux gens dans le besoin, Éric a participé activement à la transformation de son centre d’entraînement qui est maintenant devenu un site impressionnant. Celui-ci compte maintenant deux unités d’hébergement, une maternité canine, un chenil, une clinique vétérinaire, un pavillon administratif et la Schola Mira laquelle offre un service d’intervention aux enfants présentant un trouble envahissant du développement (TED) ainsi que des services de formation et de soutien à leurs parents, leurs proches et aux professionnels qui désirent acquérir ou approfondir leurs connaissances.

En plus d’être le fondateur et le directeur général de Mira, Éric est un éleveur, un entraîneur et un mentor. Grâce à son esprit d’initiative, Éric et son équipe ont remis plus de 2 000 chiens à ce jour à des personnes ayant une déficience visuelle ou une incapacité physique au Canada, en France, au Mexique et au Brésil. Ce faisant, Éric aide chacun des bénéficiaires à devenir autonome et à vivre pleinement sa vie.

Pour souligner le travail remarquable d’Éric, différents prix et honneurs lui ont été remis :

• Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada (1992)

• Prix de l’Excellence Richeloise (1995)

• Prix Entrepreneur de l’année, catégorie « Services communautaires » (1995)

• Prix du Grand Richelois (1996)

• Membre honorifique de l’Association for Education and Rehabilitation of the Blind and Visually Impaired (1996)

• Officier de l’Ordre du Canada - O.C. (1997)

• Chevalier de l’Ordre du Québec - C.Q. (2011)

• Personnalité de la semaine La Presse/Radio-Canada (2011)

• Médaille du jubilé de diamant (2012)

Prix du civisme 2016

décerné par l’Association canadienne de l’Ordre National du Mérite de la France

Plus

Avelin et Fanny




La mobilité donnée par son chien Fanny permet à Avelin de jouir d’une retraite autonome et fonctionnelle. Il ne risque donc pas de rester cloué seul à la maison.
[Voir la vidéo]

Éric et ses chiens




Le chenil de St-Césaire compte quelques pensionnaires hors du commun : des chevaux, des chats et même quelques oies qui cohabitent avec le cheptel.
[Voir la vidéo]

Vert demain !




Utiliser les terres de la ferme de St-Césaire pour les besoins du Jardin Gaétan Girouard
[Voir la vidéo]




Ce site est une gracieuseté de Turbulent, hébergement par Syspark